DOSSIER PRESSE FESTIVALLON 2020

                                   

Vous trouverez dans ce dossier :
•     L’Historique. 2005 à 2020.
•     Le Projet 2021.
•     Les Contacts.
•     Les Coupures de Presse.

  L' HISTORIQUE 2005 à 2019
Le Festivallon a débuté en été 1999 sous l’impulsion de son premier président. Ce n’était alors qu’une entente informelle entre quatre copains cafetiers ou restaurateurs qui payaient de leur poche les prestations des groupes, les repas et un peu de communication. Puis dès l’année suivante le besoin de se constituer en association s’est fait sentir par la pression des associations gérant les musiciens. Le nombre d'endroits est passé à cinq avec quelques changements de participants dus aux aléas même du commerce. Nous avons alors fait monter le niveau de qualité de notre festival petit à petit ; par le choix de groupes plus professionnels, par la qualité accrue de l'accueil du public et celui des musiciens.
•    Puis en 2005 au fil des rencontres avec d'autres organisateurs de festival de la région et des réunions internes; nous sommes parvenus à dessiner un Festivallon idéal. L'idée majeure est de développer le concept de ''festival tremplin''. D'abord parce qu'il avait déjà cette vocation mais plutôt de manière naturelle. Nous avons en effet toujours choisi des groupes de musique vivante en devenir. Et certains sont même devenus célèbres. (Rukétanou, Yves Jamait, etc….).  Le rapport de Sophie Torcol de la cité des musiques (Addim) parle à notre sujet de dénicheur de talents.
•    En 2009 nous appuyons cette idée en réalisant une double programmation. Ce sont deux groupes qui se produiront en même temps mais en des lieux différents, bars, restos, campings et autres établissements du Pays entier. Pour qu'il devienne un véritable tremplin, le Festivallon se dote alors de prix encourageant les groupes à se surpasser. Le meilleur groupe intégrera le Festival 'LES ARBS' et le coup de cœur un passage au Cabaret de l'Escale à Migennes pour une soirée dédiée au Festivallon.
•    C'est encore en 2009 année charnière dans la vie du festival que se crée l'association JAVA qui se propose dans le Pays avallonnais d'organiser des événements ayant trait à l'art vivant, à la rue. C'est ainsi que les Amis du Carnavallon deviennent un comité de JAVA, que BARAFON en devient un autre.
•    C'est suite à ce regroupement de compétences, de forces et de spécialisation que le comité Barafon a en charge d'organiser Festivallon, la fête d'Avallon et dans la vallée du Cousin un festival d'un jour : le Festivallée. Celui de 2009 n'ayant pas défini avec précision son concept, la fréquentation n'a pas complètement satisfait les organisateurs qui ont par contre tirés une mine d'enseignements de ce moment.
•    Le Festivallon 2010 a vu 70 concerts diffusés dans 14 lieux différents. Un essaimage géographique et culturel qui fait du Festivallon un événement incontournable dans le Pays avallonnais également par sa présence tout au long de l’été. Le Festivallée a trouvé son axe de développement au cours de l’édition 2010 qui a vu 450 personnes venir assister à ce dimanche champêtre et musical avec la présence d’As de Trèfle groupe de renommée nationale mais un peu confidentielle précédé du groupe auxerrois ‘’Racont’mwa’’.
•    C’est 55 concerts pour 11 lieux de diffusion qui ont fait Festivallon 2011. Le nombre de lieux a été volontairement restreint pour une meilleure qualité d’accueil. Il y a donc cette année-là 7 semaines à 35 concerts et 4 semaines en parallèle au cœur de l’été à 20 concerts. La fréquentation est stable et le festival atteint sa vitesse de croisière. Festivallée 2011 subit une baisse de fréquentation avec la venue de l’excellent groupe ‘’Face à la Mer’’ ; excellent mais très peu connu. Un recul au niveau de l’assistance mais une réalisation technique cette fois parfaite.
•    En 2012, Festivallon maintient ses 55 concerts sur 7 semaines avec les mêmes lieux de diffusion. Ce festival est vraiment bien rodé et tient la route. Il faudrait juste améliorer le niveau des groupes et les conditions d’accueil de ces groupes dans les lieux de diffusion. Les réflexions sur 2011 nous ont conduits à inviter pour Festivallée 2012 une grande vedette : ce fut Jacques Higelin. Son rôle de parrain du festival et des débutants fut parfaitement rempli. Pas comme la vallée qui malgré sa notoriété et le prix d’entrée bas (15.00€), malgré l’organisation sans faille laissera JAVA avec un déficit assez conséquent.
•    Encore 55 concerts pour Festivallon en 2013. Cette année un jury a circulé pour déterminer les 2 meilleurs groupes de l’année. C’est ARON’C et BASTOON & BABOUSCHKA. Des difficultés ont surgis cette année avec les lieux qui n’ont pas respecté les consignes d’accueil et avec les groupes qui n’ont pas respecté les termes de leur contrat. C’est une bonne mouture musicale, mais les problèmes invoqués vont être dûment réglés en 2014. Festivallée 2013 fut un cru où (presque) rien ne manquait. Un samedi comme beaucoup de monde le demandait, une grosse communication, une organisation sans aucun problème, un plateau de 9 groupes, le soleil, un WAMPAS magnifique mais seulement 220 entrées ce qui condamne le Festivallée définitivement. La Fête d’Avallon 2013 fut une très bonne mouture avec une fréquentation incroyable.
•    2014 a été une année terriblement contrastée pour JAVA. Le Festivallon a vu la nette amélioration des conditions de concert pour les groupes suite au débriefing de 2013. Prise en main par un briefing avec le président et le technicien de l’association des formations à leur arrivée. Suivi tout au long des concerts d’une régie son et lumières. Adjonction du SQUAT à leur programmation ce qui a permis un cachet plus important qui cumulé avec le gain d’un véhicule habituellement destiné à emmener le son et la lumière a induit la programmation de groupes de qualité supérieure aux années passées. La sélection des groupes effectuée cette année totalement collégiale a permis également à JAVA d’avoir une programmation plus fine et plus précise. Le débriefing le samedi soir après le SQUAT a terminé positivement la prise en mains des formations. La réduction du nombre de lieu de diffusion et donc de concerts a occasionné une concentration de la fréquentation sur les lieux restant. Le jury circulant a donné comme vainqueur le groupe ‘’Almacita’’ et comme coup de cœur ‘’Claudio Capéo’’. La première édition du SQUAT nous a fait sentir que ce petit festival de quartiers allait progresser rapidement. La Grenouille au Paradis et la Fête d’Avallon sont par contre à ranger au rayon des cauchemars tant le premier a été complètement gâché par une technique défaillante et le second par le temps.
•    L’année 2015 fut vraiment une année de transition. La baisse des subventions nous a contraints à retirer le concert La Grenouille au Paradis et l’animation sur le parking du Tribunal lors des fêtes de la musique précédente. Dans le même temps les deux grandes entités icaunaises que sont le Silex et l’Escale cessaient d’accepter de produire les groupes vainqueurs de nos festivals. Dommage que l’esprit SOLIMA ait disparu aussi vite qu’il était apparu. Donc pas de vainqueur 2015.Un groupe  nous a également lâchement laissé tomber malgré ses engagements écrits ce qui explique les 6 semaines de programmation au lieu des 7 traditionnelles. Les concerts dans les quartiers progressent et il ne manque pas grand-chose pour parvenir à faire descendre les habitants de leur étage. Le Festivallon s’est très bien passé, avec une bonne programmation et une super fréquentation due également au temps agréable durant cet été 2015.
•    2016 a été encore une année très réussie. Une bonne qualité musicale, une très bonne fréquentation dans tous les lieux de diffusion du Festivallon des Bistrots. 30 concerts pour 7 lieux sans problème. Seul le Festivallon des Quartiers a montré ses limites. Malgré cette fois une bonne communication la fréquentation hormis le centre-ville lors de la braderie et le camping a été très décevante. Beaucoup de travail pour un petit résultat. Le festival de clôture dans son nouveau format fut une réussite totale. Le véritable chapiteau de cirque, des techniciens professionnels,  la gratuité, le besoin de sortir que ressent la population, et la venue de Claudio Capéo devenu star ont fait de ce jour une réussite complète. Réussite de fréquentation et réussite d’organisation. Les vainqueurs 2016 (Cut the Aligator) iront au Silex en hiver pour une journée dédiée aux festivals de l’Yonne. On espère que Cirkus Palace, coup de cœur,  pourront aller à l’Escale.
•    En 2017, on peut dire que techniquement tout s’est bien passé. Qu’il y a eu très peu de bug dans l’organisation du festival lui-même. Que les obstacles sont venus des bistrots et des groupes mais que la clientèle de Festivallon n’en a pas souffert. Que la permanence au Camping est une réussite. Que le concert final doit changer son emballage identitaire trop couteux ou disparaître. Que la fréquentation des lieux de diffusion a été très bonne malgré une météo difficile. Le Festivallon est attendu, il rythme l’été avallonnais. Il a conquis sa place dans le paysage culturel. Nous devons le transformer et faire du 20° une réussite complète.
•    L’année 2018 a été celle d’un certain renouveau. Nous sommes parvenus à combler la dette de 2017, les nouveaux lieux de diffusion entrés dans Festivallon ont été remarquables de qualité et de dynamisme. La saison a été ensoleillée et a généré une très bonne fréquentation. L’apéro/concert au camping prend du volume, le kioskazik s’il mérite un petit remodelage a montré son potentiel. La guinguette à Jeannot sera abandonnée à regrets car le lieu était magique mais il est difficile à Java de programmer dans ce style de musique. Ce fut donc une excellente saison avec 3 groupes qui avaient déjà fait taper les tables des bistrots de l’Avallonnais et 3 nouveaux. Le Festivallon des Bistrots est vraiment la poutre maîtresse des animations de JAVA.
•    Aucun problème à signaler en 2019 dans la programmation ni dans la régularité des groupes concernant leurs contrats. Programmation éclectique, régulière et d’un bon niveau. La météo chaude de l’été 2019 a permis que tous les concerts se passent en plein air sans sortir de barnum ni de chapiteau. La fréquentation a été très bonne du fait du temps ensoleillé permanent et de la communication qui a été élargie aux gîtes, campings et hôtels cette année. Tous les lieux de diffusion sont satisfaits des audiences et des ambiances. Les soirées étaient proches ou au-dessus des 100 personnes. Tous les groupes qui ont passé la semaine de concerts se sont montrés extrêmement ravis de l’accueil, du confort apportés lors des diffusions et du gîte. Le Festivallon des Bistrots est très attendu par la population du Pays, car il s’agit du 21° de rang. Il est maintenant connu et ancré. Il est très attendu également par les groupes qui étaient presque 200 à postuler sur le site d’inscription. Le camping a vu aussi sa fréquentation augmenter. Pour les mêmes raisons que les bistrots. Mais aussi parce qu’il était ouvert aux personnes de l’extérieur, que la scène était installée de façon permanente impliquant l’idée chez les touristes que des concerts allaient avoir lieu. Au total on peut compter plus de 3000 personnes qui ont assisté aux 36 concerts proposés. Et cette année nous avons la satisfaction d’avoir réalisé un festival des bistrots exemplaire. Dans l’organisation et dans la fréquentation. Le KIOSKAZIK vivait sa deuxième expérience et ayant corrigé les défauts de la première, nous pouvons dire que tout s’est bien passé. Cafetiers et restaurateurs prévenus. Annonce du musicien de la sa présence. Le temps ensoleillé a rempli les terrasses d’Avallon les samedis d’été, pendant le marché, et y proposer de la musique plutôt entrainante convenait parfaitement aux clients de ces terrasses. Les musiciens qui sont passés ont dit également leur satisfaction. Nouveauté 2019 du catalogue JAVA, le fil de Jazz a consisté à organiser dans trois établissements d’Avallon une soirée animée par un groupe de Jazz. Les restaurants se prêtent mieux au Jazz que les Bistrots plus rock ou blues. Le grenier à sel, qui se prêterait remarquablement lui à une soirée Jazz finale, n’était pas libre cet automne. Personne ne peut dire que ce fut un franc succès. Mais les 3 lieux de diffusion se sont montés très satisfaits de la fréquentation qui dépassait celle espérée un vendredi d’automne. Les 3 groupes de qualité ont aimé cette formule. Placé pendant les vacances de la Toussaint, il est programmé pour terminer en beauté la saison JAVA. Mais également consacrer le meilleur groupe du Festivallon Bistrots de l’année en lui donnant la scène avant un groupe vedette qui était une vieille connaissance de Festivallon puisqu’ils ont enflammé les lieux de diffusion en 2015 : le groupe festif : Treizeursdumat. Fidèle à notre crédo, deux groupes de débutants du Pays sont passés en ouverture. Malgré leur grande jeunesse, ils ont surpris par la qualité de leur set. Les deux formations choisiront 3 concerts du Festivallon 2020 pour y apparaître en première partie avec un cachet, s’ils sont en association ou inscrit au Guso. La fréquentation fut très honorable, la technique parfaite, l’organisation impeccable et les groupes de qualité. Mais la déception vient du fait que la grande majorité des spectateurs soient restés assis sur les chaises plutôt que de venir profiter de la musique vivante au plus près. Les traditions ‘rock’ ne sont pas (encore) encrées à Avallon.

Bien sûr 2020 restera l’année marquée par la Covid. La volonté de l’association était, s’il n’y avait pas d’interdiction franche, de pouvoir réaliser le festival mais en acceptant toutes les contraintes et en les appliquant strictement dans les lieux de diffusion. Ce qui fut fait.Nous avons été heureux de pouvoir le réaliser, hormis la clôture, et sans aucun problème. Les lieux en avaient besoin et envie et les groupes furent enchantés de rejouer enfin. C’est le plaisir de la scène et non le cachet qui les animait. Programmation complétement terminée plus tôt que les années passées. Dans le but contrarié par le confinement de pouvoir distribuer les flyers bien plus tôt. Java avait contracté avec le groupe Les Fatals Picards pour avoir enfin un auditoire plein lors de la clôture à la salle du Marché Couvert.La météo a contraint un très petit nombre de concerts à se passer à l’intérieur. Pour le reste le soleil a encore été, cette année, omniprésent. Tous les groupes ont respecté les termes de leur contrat. Ils ont fait part de leur gratitude rapport à leur joie de pouvoir se produire enfin. Ils étaient cette année encore près de 200 à postuler pour participer. Programmation éclectique, entre rock pur, électro, humour en chansons françaises, mais d’un bon niveau. Le nombre de musiciens par groupe était léger cette année : 3 au maximum. Et 3 groupes ont utilisé des boites ou aides musicales. Il y avait comme un manque d’instruments. La fréquentation a été excellente en général car la communication était encore mieux ciblée que l’an précédent, et par l’envie et le besoin de sortir de la plupart des avallonnais et touristes. Tous les groupes sans exception se sont montrés extrêmement ravis de l’accueil, du confort apportés lors des diffusions et du gîte. Sauf pour 1 concert à Quarré. Nous avons, pour des raisons complétement extérieures à Java, été contraints de trouver une solution dans l’urgence pour remplacer le lieu de la Grotte indisponible. Le Festivallon des Bistrots est toujours très attendu par la population du Pays, car il s’agit du 22° de rang. Il est ancré solidement. Le camping a vu aussi sa fréquentation nettement augmenter. Malgré la concurrence des Terrasses du Bel-Air et des animations de la ville à la même heure les samedis. Toujours des problèmes récurrents d’accueil avec le gérant du camping. Au total on peut compter plus de 3000 personnes qui ont assisté aux 36 concerts proposés.Et cette année encore l’organisation et la fréquentation ont été excellentes. Festivallon du Marché. C’est la 3° année consécutive de cette animation. 3 nouveaux artistes sont intervenus avec réussite. Le temps ensoleillé a rempli les terrasses d’Avallon les samedis d’été, pendant le marché, et y proposer de la musique plutôt entrainante convient parfaitement aux clients de ces terrasses. Les musiciens qui sont passés ont dit également leur satisfaction. Cette animation passe un peu inaperçu dans le paysage estival et mérite une réflexion. Festivallon du Jazz. 2° édition de ce mini festivallon en jazz. Avancé début septembre pour permettre le concert en extérieur. Les 3 mêmes restaurants qu’en 2019 ont donné leur accord pour un nouveau concert en 2020. La fréquentation fut cette fois au rendez-vous, mais les contraintes sanitaires ont réduit les possibilités pour les concerts en intérieur. Ils étaient complets très rapidement et ont refusé des clients. La programmation était elle aussi éclectique avec un hommage à Pétrucciani très réussi, un quartet jouant des standards à la perfection et le final avec un groupe de musique manouche si entrainant. La formule prend. La clientèle est très différente de celle des bistrots. Les 3 soirées furent appréciées et de qualité. Beaucoup d’avallonnais et quelques touristes ont pu apprécier ces formules. Une réflexion sur son développement devient nécessaire. Concert de Clôture du Festivallon. Après un entretien avec Mr Caullet, nous avons avec son approbation, au vu de la forte réduction de la jauge induite par les règles sanitaires, décidé de reporter ce concert en 2021. Avec la production des Fatals Picards, la date du samedi 30 octobre 2021 a été arrêtée. 55 tickets en prévente avaient été vendus. Nous avons un peu plus d’une année pour organiser ce concert.

 

PROJET 23° FESTIVALLON 2021 (Nov. 2020)


LES CONTACTS.

 

 

 

 


 

COUPURES DE PRESSE 2016

 

Cliquez pour agrandir

Festivallon

Festivallon concerts avallon

Festivallon concerts avallon

Festivallon concerts avallon

Festivallon concerts avallon

Festivallon concerts avallon

Festivallon concerts avallon

Festivallon concerts avallon

Festivallon concerts avallon

 


COUPURES DE PRESSE 2017

 

 

 

 

 

 


COUPURES PRESSE 2018.



 


COUPURES PRESSE 2019.


 

© Festivallon - Association Java Avallon • 84 GRande Rue Aristide Briand89200 AVALLON • [ Accés adhérents ] [ Mentions légales ] [ Mot de passe perdu ]